RADIO TV BUNTU

Ijwi ry'impfuvyi n'abapfakazi

Bienvenue sur la Radio TV Buntu, un médium qui diffuse des programmes qui inspirent les veuves, les veufs, les orphelins, les personnes âgées en leur montrant qu’il y a encore de l’espoir de vivre malgré les difficultés qu’ils traversent. La radio TV Buntu souscrit également à la promotion de l’autonomisation de la femme, favorise l’éducation de la jeune fille, informe et forme la population sur les thèmes d’autodéveloppement.

Lancement Officiel des activités de la Conférence Internationale des Femmes Leaders

Par Gaspard  Maheburwa

Les activités de la  Conférence Internationale des Femmes Leaders (CIFL) a été lancée officiellement ce mardi 18 août 2020 à Bujumbura par la Première Dame du Burundi S.E Angéline Ndayishimiye. La visionnaire de cette conférence S.E Rév. Denise Bucumi Nkurunziza, ex-Première Dame,  a fait savoir que l’encadrement de la fille et de la femme burundaise dans leurs activités socioéconomiques et culturelles est au centre de la 3ème Edition  attendue du 22 au 24 octobre 2020.

Les cérémonies de ce lancement officiel on  été marquées par la présence des plusieurs hautes personnalités du Burundi ainsi que des femmes venues de plusieurs organisations féminines en plus de la Représentante de l’ONU Femmes au Burundi.

Dans son Discours d’accueil, Jimmy Hatungimana, Maire de la ville de Bujumbura,  a remercié S.E la Première Dame pour avoir participé personnellement à ces activités mais aussi pour d’autres activités qu’elle a déjà initiées en Mairie de Bujumbura. Il n’a pas manqué de remercier également S.E Denise Bucumi Nkurunziza pour avoir mis en place cette conférence qui vise à renforcer le leadership féminin au Burundi et dans le monde entier.

La Présidente de la Conférence Internationale des Femmes Leaders, S.E  Denise BucumiNkurunzizaa indiqué que Dieu lui a inspirée pour créer cette organisation qui s’insère dans l’autonomisation de la femme. Elle a martelé le soutien sans égal de son mari Feu Pierre Nkurunziza , ancien Président de la République du Burundi qui  a participé personnellement  à la deuxième Edition de cette Conférence dont la vision est : « Une Femme de Destinée active » . Selon la Présidente de la CIFL, c’est le soutien de ce brave Epoux, Père d’enfants et Chef d’Etat qui a permis la réussite des deux premières éditions de cette conférence ( 2018 et 2019).

«  Nous cheminons vers une étape qui montre que les femmes voient où elles vont. Dans le but de préparer de futures femmes leaders, nous allons participer à l’organisation de Miss Burundi », a fait savoir S.E Denise Bucumi Nkurunziza, Présidente de la CIFL.

Dans le but de sensibiliser et exhorter les femmes à s’informer , se former , se lever et agir dans toutes les circonstances avec excellence et sagesse afin de pouvoir exercer une réelle influence et produire des résultats tangibles dans la société , la Conférence Internationale des Femmes Leaders a été créée avec objectif  principal de créer une plate-forme pour les femmes de Destinée afin de faciliter le partage d’expérience, d’apprendre des meilleurs pratiques et établir des relations et des liens forts entre les unes et les autres.

Parmi les participants, une évangéliste kényane , du nom de  Jane, a fait savoir qu’une organisation à travers  laquelle elle exerce le ministère divin a pu aider des filles  burundaise inspirée par les écrits  lisibles sur le pagne de cette organisation. A titre de rappel, le pagne de la première Edition porte les écrits suivants : «  Femme de Destinée, lève-toi. Prends courage et agis car l’affaire te concerne ». Quant à la deuxième Edition, nous lisons sur son pagne : « Femme de Destinée, lève-toi. Prends courage et agis car la consolidation de la paix te concerne». Ce sont ces écrits qui ont donc inspiré la kényane. Même si cette dernière  évolue au Burundi, c’est une preuve que la CIFL est une organisation sans frontières.

La  Représentante de l’ONU Femmes au Burundi, a indiqué que la CIFL vient soutenir les objectifs d’ONU Femmes  mais aussi qu’elle contribuera à la mise en œuvre   de la politique nationale du genre et de la Résolution 1325 des Nations-Unis consacrant l’autonomisation de la femme.

Dans son discours de circonstance, la Première Dame du Burundi, S.E. Angeline Ndayishimiye , a précisé : «  Nous mettons en pratique l’héritage de  Son Excellence Feu Nkurunziza. C’est pourquoi nous lui devons toutes nos reconnaissances pour toutes les œuvres qu’il a initiées pour le  Burundi

Elle a ajouté que les femmes ont participé au financement des élections précédentes et qu’elles ont été élues pour occuper des postes clés dans la vie politique du pays. Elle a continué à les interpeller pour participer massivement  aux collinaires en tant que femmes car , selon la Première Dame du Burundi, «  les femmes sont capables et , donc, elles doivent participer à la gestion du pays» 

Vous saurez que la CIFL est une organisation dont la mission est de former des Femmes de Destinée actives et les appuyer  dans le processus de l’édification de la nation.

Avatar

Gaspard Maheburwa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
42 ⁄ 21 =