RADIO TV BUNTU

Ijwi ry'impfuvyi n'abapfakazi

Bienvenue sur la Radio TV Buntu, un médium qui diffuse des programmes qui inspirent les veuves, les veufs, les orphelins, les personnes âgées en leur montrant qu’il y a encore de l’espoir de vivre malgré les difficultés qu’ils traversent. La radio TV Buntu souscrit également à la promotion de l’autonomisation de la femme, favorise l’éducation de la jeune fille, informe et forme la population sur les thèmes d’autodéveloppement.

Inhumation de S.E Pierre Nkurunziza, ancien Président de la République du Burundi

Par Gaspard Maheburwa

L’ancien Président  du Burundi Feu Pierre Nkurunziza a été inhumé ce vendredi 26 juin 2020 au chef-lieu de la Capitale politique burundaise, Gitega. Les cérémonies ont vu la participation des plus hautes autorités du Burundi, plusieurs délégations étrangères ainsi que des milliers de personnes venues lui rendre un dernier hommage.

Depuis huit heures du matin, des chansons se font entendre au stade Ingoma de Gitega. Entretemps, l’installation des invités se fait progressivement. Une autre activité se fait parallèlement : celle de la levée du corps du défunt à l’Hôpital du Cinquantenaire de Karusi où il a rendu l’âme le 08 juin 2020. Une haie de personnes se remarque au long de la route Gitega-Karusi. Ces personnes sont venues rendre hommage à leur regretté Président.  

Comme pour toute cérémonie bien organisée, des directives sont annoncées vers 10h00 afin de rassurer les participants que tout doit se faire dans l’ordre.  Des chants et cantiques sont répétés au podium par différentes chorales sans faire le moindre mouvement. Alternativement, des chansons dont le contenu reflète des extraits des discours du défunt prononcés pendant différentes circonstances sont aussi interprétées. Les délégations étrangères continuent d’arriver. Parmi les invités de marque, citons la Première Dame de la Zambie, le Premier Ministre tanzanien, l’ex-président tanzanien Jakaya Kikwete , des délégations de la RDC, du Kenya, …les représentations diplomatiques accréditées à Bujumbura

Arrivée selon les honneurs, discours vibrants.

A 12h05 lorsque le Président de la République arrive en même temps avec l’épouse de Feu Pierre Nkurunziza, le cercueil du corps du défunt arrive également  couvert du drapeau national dans une jeep entourée de Généraux.  Devant la jeep, des motos militaires. Dans le stade, tout le monde se lève pour se recueillir devant  le corps du regretté Président. Un défilé militaire très bien coordonné suit au rythme de la fanfare nationale. C’est le tour maintenant de la  prière œcuménique. Après cette prière, le Président de la République du Burundi prononce le discours de circonstance.

«  C’est difficile d’avoir à dire dans ce circonstances. Nous avons perdu un ami, un patriote, un Président. Dieu lui avait donné un cœur qui a pu pardonner  les déceptions qu’il a connues depuis son enfance », a indiqué Général-Major Evariste Ndayishimiye, Président de la République du Burundi.

Il a ajouté : «  Nkurunziza était un Président exceptionnel et tout le monde est témoin. Il était humble, il faisait les travaux communautaires, jouait au football  avec la population,…. »

En référence à l’Évangile selon Jean 11,33-35, il a indiqué qu’après la mort de Lazare Jésus a pleuré en voyant Marie pleurer , signe qu’il l’aimait. Dans le même sens, le Président de la République n’a pas manqué de montrer combien le départ de Nkurunziza est une grande perte pour la Nation et l’Afrique entière. C’est ainsi qu’il lui a souhaité le ciel directement : « Pierre Nkurunziza, soyez dans les mains de Dieu car vous avez été à son service »

Il a ajouté que Pierre Nkurunziza part lorsque les Burundais avaient encore besoin de lui et, personnellement, il a avoué qu’il vient de perdre un conseiller sans égal.

«  Grâce à  vous, nous avons compris que nous avons de bons horizons. C’est pourquoi nous respecterons votre héritage », a martelé le Président de la République.

Il a promis de chercher un édifice qui sera dédié au nom de l’illustre disparu. Il a également demandé aux Burundais de ne pas désespérer tout en remerciant les différentes délégations étrangères qui se sont jointes aux Burundais pendant les moments douloureux.

Il a par après invité le Premier Ministre tanzanien Kassim Majaliwa pour prononcer le discours au nom des invités. Celui-ci  a fait savoir que la Tanzanie n’oubliera jamais le défunt surtout  dans ses efforts de consolider les bonnes relations entre les deux pays. Il a promis de soutenir le Burundi dans son projet d’adhésion à la SADC (Communauté de Développement de l’Afrique Australe).

Dans son discours prononcé en français, le Ministre zambien des Affaires étrangères a indiqué que la Zambie éprouve de la compassion envers les Burundais et que son pays continuera à nouer de bonnes relations avec le pays des Barundi .

Quant au discours de la Représentante de la famille de Feu Pierre Nkurunziza, il était riche en réconfort. Son Excellence Denise Nkurunziza qui  a représenté la famille a indiqué que Dieu a fortifié tous les membres de sa famille pendant les dures épreuves. Elle a proposé un passage biblique de 1Samuel 2,6-8.

[6 « L’Eternel fait mourir et il fait vivre, il fait descendre au séjour des morts et il en fait remonter.

L’Eternel appauvrit et il enrichit, il abaisse et il élève.

De la poussière il retire le pauvre, du fumier il relève le faible, pour les faire asseoir avec les grands, et il leur donne en possession un trône de gloire.»Oui, c’est à l’Eternel qu’appartiennent les fondements de la terre, et c’est sur eux qu’il a établi le monde.]

Elle a remercié le Président actuel qui s’est toujours joint à la famille de son prédécesseur pour la consoler. Elle a terminé en priant pour le pays et les citoyens.

A 13h45 les cérémonies étaient clôturées au Stade Ingoma. Tout le monde s’est dirigé vers le lieu d’inhumation à quelques 500 mètres du stade.

Après le discours de S.E Denise Nkurunziza sur les lieux, c’était le tour de la tradition militaire. Au total, 21 coups de canon pour des honneurs militaires à rendre ont été tirés. La population avait été avertie auparavant pour ne pas avoir peur. Après cette tradition militaire,  des gerbes de fleurs ont été déposées sur la tombe du défunt. Cette étape a été suivie par la levée de deuil partielle qui a été clôturée à 16h20 dans une ambiance de prière.

Avatar

Gaspard Maheburwa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 ⁄ 3 =