RADIO TV BUNTU

Ijwi ry'impfuvyi n'abapfakazi

Bienvenue sur la Radio TV Buntu, un médium qui diffuse des programmes qui inspirent les veuves, les veufs, les orphelins, les personnes âgées en leur montrant qu’il y a encore de l’espoir de vivre malgré les difficultés qu’ils traversent. La radio TV Buntu souscrit également à la promotion de l’autonomisation de la femme, favorise l’éducation de la jeune fille, informe et forme la population sur les thèmes d’autodéveloppement.

L’Eglise Christ Life de Ngozi remet un kit informatique à la Radio TV Buntu

Par Jean-Nepomscène Irambona

A travers le programme Digital Unify et dans le cadre du partenariat entre les deux institutions, la station de radiodiffusion sonore Buntu a reçu ce jeudi 08 décembre 2022 huit ordinateurs dont quatre machines de bureau, quatre portables ainsi que le même nombre pour les clés WI-FI de la part de l’Eglise Christ Life. René Michel Munyembari qui a remis ce kit au nom de cette église promet de faire de même dans l’avenir. La Radio TV Buntu par le biais de son Directeur, Gaspard Maheburwa, salue la concrétisation de ce partenariat et indique que ce kit participera à l’augmentation de la production en qualité et en quantité.

Le Pasteur de l’Eglise Christ Life, René Michel Munyembari qui a remis ce kit révèle que le travail abattu s’inscrit dans le cadre  de la concrétisation du partenariat avec la Radio TV Buntu .Il y a aussi cette volonté de soutenir  cet organe de presse dans ses activités combien utiles pour le pays et l’Eglise. « Nous avons appris que ce sont des équipements  qui pourraient appuyer les travaux de tous les jours chez les journalistes. Et donc comme nous travaillons déjà dans ce cadre-là et que nous avions des ordinateurs disponibles, nous avons  préféré aider la radio qui est utile à la société,… », a déclaré Pasteur Munyembari  qui pilote le programme Digital Unify au Burundi.

 Il a souligné que dans le, il existe  des partenariats avec différentes écoles ici et là à travers le Burundi. Il parle de 13 centres éparpillés dans divers coins du pays dont 3 centres à Gitega, un à Ngozi, à Bujumbura, à Bubanza, à Bururi en commune Rutovu et beaucoup d’autres ailleurs dans différentes provinces. Selon lui, le projet  appuie  toujours avec des outils informatiques mais aussi avec des formations de base.

Pour le responsable de Digital Unify, les Burundais sont d’habitude intéressés aux nouvelles technologies. Ils ont pourtant un problème lié à l’inaccessibilité à l’outil informatique.  La contribution de ce programme, qui se soucie de la disponibilité de ces matériaux auxquels il est difficile d’accéder chez bon nombre de Burundais jeunes comme  adultes, sera alors énorme parce que ça coûte cher, vu le niveau de vie de certains Burundais. Pasteur René Michel Munyembari laisse ici entendre que le programme essaie de réduire pour cette fin la facture numérique.

Le Directeur de la maison bénéficiaire de ce kit ne cache pas son sentiment de satisfaction. Gaspard Maheburwa avoue que l’entreprise était dans l’ultime besoin des équipements informatiques. Or, poursuit-il, parler de la radiodiffusion sonore sous-entend aujourd’hui l’équipement informatique à suffisance. Il se dit persuadé que presque tout le personnel aura désormais accès aux machines et cela va sans doute influer sur la qualité des services rendus à leurs auditeurs notamment dans les productions, en qualité et en quantité.

Selon Maheburwa , c’est vrai que ce partenariat qui vient d’être concrétisé par ce kit est à la saluer mais il aimerait que le programme pense toujours à la radio.  Le Directeur avance ici un personnel qui grandit et qui doit absolument accomplir les missions lui confiées. D’où persiste le besoin des équipements pareils, étant donné que tout est fait et contrôlé grâce à l’informatique insiste-t-il. Ce lot qui comporte d’ailleurs des laptops permettra aux reporters sur terrain de livrer l’information en temps réel car, se réjouit le directeur de la Radio Buntu ,  le nettoyage d’éléments sonores se fera dans de plus courts délais.

A la question de savoir si le taux de scolarisation qui reste faible chez les jeunes burundais ne sera pas un défi, le Pasteur de l’église Christ Life  saisit l’occasion pour les inviter à s’atteler  beaucoup plus à l’école. Il garantit que difficile voire impossible est d’apprendre l’informatique à quelqu’un qui ne sait ni lire ni écrire.

Il advenait des fois où certains participants au programme se heurtaient à ce problème d’analphabétisme malgré leur envie de pouvoir manipuler l’outil informatique. « Tous les systèmes d’exploitation existent dans plusieurs langues sauf le Kirundi et cela constitue une entrave majeure aussi longtemps que le taux demeurera encore à améliorer », avertit le Pasteur Munyembari. Toutefois le gouvernement burundais a arrêté depuis une dizaine d’années ; des stratégies dont la gratuité de l’éducation fondamentale pour tenter de pallier non fréquentation scolaire.

Gaspard Maheburwa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 + 7 =