RADIO TV BUNTU

Ijwi ry'impfuvyi n'abapfakazi

Bienvenue sur la Radio TV Buntu, un médium qui diffuse des programmes qui inspirent les veuves, les veufs, les orphelins, les personnes âgées en leur montrant qu’il y a encore de l’espoir de vivre malgré les difficultés qu’ils traversent. La radio TV Buntu souscrit également à la promotion de l’autonomisation de la femme, favorise l’éducation de la jeune fille, informe et forme la population sur les thèmes d’autodéveloppement.

Intégralité de la Déclaration marquant la fin de la 2ème Edition de la Conférence Internationale des Femmes Leaders

DECLARATION DE BUJUMBURA

PRONONCÉE À LA FIN DE LA DEUXIEME EDITION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE DES FEMMES LEADERS SUR LE THEME :

«FEMME DE DESTINEE, LEVE-TOI, PRENDS COURAGE ET AGIS CAR LA CONSOLIDATION DE LA PAIX TE CONCERNE»

 

Préambule

 NOUS, Femmes Leaders connues sous le nom de «Femmes de Destinée» nous nous sommes réunies à Bujumbura, la capitale de la Consolidation de la Paix, en République du Burundi, du 24 au 26 octobre 2019 pour participer à la Deuxième Edition de la Conférence Internationale des Femmes Leaders organisée par le Bureau de Son Excellence Madame Denise Bucumi NKURUNZIZA, Première Dame du Burundi sous le thème: «Femme de Destinée, lève-toi, prends courage et agis car la consolidation de la paix te concerne

Poursuivant les objectifs de la Conférence Internationale des Femmes Leaders qui ne sont autre que :

  1. Créer une plate-forme pour les femmes aux différents niveaux de leadership ;
  2. Faciliter l’interaction des Femmes Leaders afin d’apprendre et de se partager des expériences et des compétences en matière de leadership ;
  3. Établir des relations fortes, un soutien mutuel et une collaboration fondés sur la foi, les croyances et la compétence des mères en tant que Femmes de Destinée.

Son Excellence Révérende Denise Bucumi NKURUNZIZA de la République du Burundi, Son Excellence Madame Touadera Née Guessa-Babet Tina-Marguerite Pauline, de la République Centrafricaine et Son Excellence Madame Antoinette SASSOU N’GUESSO, Epouse du Chef d’Etat de la République du Congo; avec Leurs  Excellences Ex-Premières Dames Honorable Madame Salma KIKWETE de la République Unie de la Tanzanie, SUSWAM Yemisi de l’Etat de Benue en République Fédérale du Nigéria; Honorable Madame TARI BAKO Zeinabou, Ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant et Madame KAYIMBA-KISAKA Dorothy Conseillère Principale à la Présidence Représentant respectivement les Premières Dames de la République du Niger et de la République de l’Ouganda, Madame Bintou Kéita, Sous-Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies pour l’Afrique, Département des Affaires Politiques et plus de Six Cent Trente et Un (631) Délégués provenant de quinze pays du monde y compris les hauts cadres du Système de l’ONU, les membres du Corps Diplomatiques représentant leurs pays en République du Burundi et les Représentants des Organisations de la Société Civile ont participé à la Deuxième Edition de la Conférence Internationales des Femmes Leaders.

 

Étant donné que la consolidation de la paix est une affaire de tous, les femmes, les hommes et la jeunesse et que seule la complémentarité et la responsabilité des tous les hommes et les femmes garantira une paix durable au fond du cœur d’un individu, du foyer, de la famille et des sociétés en général ;

Ayant constaté, de commune expérience, que l’absence de la paix traduit l’existence des conflits qui brisent les sociétés, fragilisant les économies, avec des pertes matérielles et humaines de valeur inestimable sans oublier les violences contre les femmes et les enfants, les mariages précoces, la violence conjugale, le divorce, la violation des droits de l’hommes, le sous-développement, etc.

Reconnaissant que le manque de paix est l’une des causes des conflits et des violences ;

Vivement préoccupées par la recrudescence des guerres et d’instabilité socio-politico-économique souvent observée pendant la période électorale en Afrique ;

Reconnaissant que Dieu notre Créateur nous invite toutes, à travers les Saintes Ecritures, à être des Actrices de la paix en connectant toujours notre langue au cœur et en payer le prix de leadership pour faire de bons champions de la paix et non pas des destructeurs de la paix ;

Conscientes que nous devons nous recentrer sur le Seigneur, Lui la source ultime de la paix, car il n’y a pas de paix dans la vie d’un pécheur ; 

Réaffirmant les engagements importants pris par Leurs Excellences les Premières Dames présentes et tous les participants nationaux et internationaux à la deuxième édition de la Conférence Internationale des Femmes Leaders sur la consolidation de la paix ;

Prenant notamment note des recommandations émises par les différentes délégations lors des travaux en groupes, des échanges, des débats, des discussions et restitutions en plénière ;

Conscientes du leadership exceptionnel de Son Excellence Révérende Denise Bucumi NKURUNZIZA qui a initié la noble vision de la Conférence Internationale des Femmes Leaders pour former des «Femmes de Destinée Actives» par la création d’une plate-forme des Femmes de Destinée, afin de faciliter le partage d’expérience, apprendre des meilleures pratiques et établir des relations et des liens forts entre les unes et les autres ;  

Se félicitant du soutien fort déclaré par Son Excellence Monsieur Pierre NKURUNZIZA, Président de la République du Burundi, dans son discours d’ouverture des activités de la Deuxième Edition, qui garantit à la Conférence Internationale des Femmes Leaders son plaidoyer intarissable et indéfectible pour la paix à travers le monde et du fait qu’il a réaffirmé sa foi dans le potentiel des femmes d’agir avec probité et efficacité dans les processus de prévention et de résolution des conflits, ainsi que dans la réconciliation ; 

Notant le long parcours à effectuer pour une consolidation effective de la paix et la promotion d’un développement durable, intégré et effectif dans des pays en voie de développement ; 

NOUS DÉCLARONS que la consolidation de la paix dans le monde et en Afrique en particulier n’est pas une option, mais une priorité pour le développement, la stabilité socioéconomique et la sécurité, les droits de l’homme et la cohésion économique et sociale ; 

 NOUS DÉCLARONS créer une plate-forme pour les femmes aux différents niveaux de leadership pour faciliter leur interaction, apprentissage, partage d’expériences et des compétences en matière de leadership et de consolidation de la paix, établir des relations fortes, un soutien mutuel et une collaboration fondés sur la foi, les croyances et la compétence des mères en tant que Femmes de Destinée.

NOUS NOUS ENGAGEONS À NOUVEAU D’ADOPTER une politique de synergie et inclusive de tous les acteurs, hommes, femmes et la jeunesse, des groupes spécifiques, de toutes les langues. Pour une consolidation effective de la paix, nous DECIDONS de Mettre en place une commission qui va étudier les modalités de :

 

  1. Créer un CADRE LEGAL de la Conférence Internationale des Femmes Leaders ;
  2. Elire des ORGANES DIRIGEANTS de la Conférence Internationale des Femmes Leaders ; et
  3. Elaborer un Plan Stratégique et un Plan d’Action de la Conférence Internationale des Femmes Leaders, allant de 2020 à 2024.

 

Les grandes lignes dudit Plan Stratégique retenues sont les suivantes:  

 

Pour la Jeunesse 

  • Assurer un encadrement de qualité à la jeunesse pour qu’elle reste toujours des garants de la paix ;
  • Multiplier les rencontres d’échange entre les jeunes et leurs ainés pour les aider à exploiter leur potentiel constructivement ;
  • Poursuivre et renforcer l’éducation civique dans les programmes scolaires ;
  • Considérer le rôle prépondérant des femmes dans l’éducation à la paix ;
  • Accompagner et disponibiliser un appui adéquat en ressources matérielles et intellectuelles aux femmes des milieux ruraux pour un encadrement efficace de la jeunesse ;
  • Restaurer le dialogue en famille sur des questions taboues et sujets de conflits ou/et discrimination ethnique au sein de la communauté (pour juguler l’ignorance qui est l’ennemi de la paix, montrer par des actions pratiques combien l’éducation libère et consolider la paix dans la diversité) ;
  • Organiser des prières familiales et des enseignements centrés sur l’amour de Dieu et du Prochain, le respect des valeurs fondamentales, de la culture, de la tradition, de bonnes mœurs et le respect de la loi ;
  • Inculquer dans la vie et esprit des jeunes, le sens du respect de l’autorité ;
  • Impliquer les jeunes dans l’élaboration des projets familiaux et dans la gestion des affaires de la cité ;
  • Organiser les ateliers de sensibilisation, de conscientisation et de renforcement des capacités de la jeunesse sur une utilisation responsable des réseaux sociaux et des nouvelles technologies de communication pour en tirer le profit qu’ils offrent et éviter le mauvais usage ;
  • Mettre fin à l’instrumentalisation de la jeunesse par les politiciens mal intentionnés à travers des séances de sensibilisation et d’éducation à la paix et l’intégration de cette thématique de consolidation de la paix et résolution pacifique des conflits dans les programmes scolaires ;
  • Mobiliser et sensibiliser les familles sur le sens de redévabilité et de responsabilité sociale de chaque citoyen, leur rappelant que la famille est l’unité fondamentale de la société en ce qui concerne le processus de socialisation et d’éducation de base, en appelant les parents et les adultes à gérer pacifiquement les conflits pour servir de modèles aux enfants, prévenir les cas de divorce et d’autres formes de détérioration et de désintégration familiale ;

Pour les Femmes

  • Créer urgemment une banque des femmes pour concrétiser et rendre effective l’autonomisation des femmes et des groupes spécifiques ;
  • Renforcer l’intégration de la dimension genre dans les comités mixtes de paix et de sécurité ;
  • Mobiliser et sensibiliser les femmes de toutes les couches sociales à lutter contre la paresse, œuvrer pour l’émergence d’une culture de la paix dans le monde, consolider et donner la paix à travers des travaux de développement et l’éducation familiale (surtout pendant la période électorale) car les femmes et les filles sont des premières victimes des conflits.

Pour les Leaders communautaires

  • Sensibiliser et plaider pour une mise en application et le respect de différentes politiques nationales ;
  • Renforcer les valeurs communautaires promotrices de la paix et de valorisation de la femme, en mettant fin à toute forme d’impunité ;
  • Mener des recherches et enquêtes pour comprendre les problèmes et besoins de la jeunesse et ceux de la communauté en général, pour en découvrir correctement les causes et les solutions possibles ;
  • Concilier la tradition et la modernité pour la sauvegarde d’une société saine et harmonieuse.

                                  Fait à Bujumbura, le 26 octobre 2019

 

                                  Les Participants à la Deuxième Edition

                           de Conférence Internationales des Femmes Leaders

 

 

 

 

 

 

 

 

admin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 1 =